Un bon emploi, et vite !
  • Partager l'article

02/2019

Un bon emploi, et vite !

« Les avantages de se tourner vers les régions du Québec »

Les grandes villes ne sont pas les seuls terreaux aux carrières fertiles, bien au contraire. Quels sont les avantages de choisir la région ? Les organismes PROMIS et Place aux jeunes en région nous les partagent, qu’on soit un nouvel arrivant ou un jeune diplômé.

La pénurie de main-d’œuvre qualifiée fait rage partout au Québec, et les régions n’y échappent pas. Du travail, il y en a beaucoup. Et des candidats… pas assez.

« À pareille date, l’année dernière, on avait 1 000 postes affichés sur notre portail. Aujourd’hui, on en a le double », résume Stéphane Lesourd, directeur des opérations à Place aux jeunes en région (PAJR).

Les régions : pour une vie professionnelle stimulante

Chercheur industriel en Gaspésie, directeur adjoint aux services alimentaires dans le Bas-Saint-Laurent, technicien en transformation alimentaire dans Lanaudière, manœuvre de la transformation des aliments et boissons dans la Capitale-Nationale… Dans un même secteur, celui de l’agroalimentaire par exemple, les offres d’emploi sont variées. Peu importe le profil du candidat, du travail il trouvera !

« Pour chaque poste affiché en région, il y a moins de concurrence en main-d’œuvre par rapport aux métropoles, dit Éric Quimper, chargé de projets chez PROMIS. Un nouvel arrivant — ou un jeune employé avec peu d’expérience — profitera de cette absence relative de compétition parmi les candidats. »

Selon Éric Quimper, les possibilités de progression de carrière sont aussi plus grandes hors des grands centres : « Les échelons sont plus faciles à gravir puisque le rapport hiérarchique est moins complexe dans les petites entreprises, nombreuses en région, et que le nombre d’employés détenant un diplôme d’études professionnelles ou supérieures y est plus rare. »

Les jeunes employés n’ont jamais été aussi mobiles, et le défi de rétention auprès de ces travailleurs est répandu à travers le Québec. Or, en région, il n’est pas question pour les employeurs de les laisser s’y ennuyer, puis de les voir partir… Cela a demandé trop d’efforts de les faire venir en premier lieu ! « Les entreprises en région veillent donc à ce que les jeunes puissent se développer professionnellement, par exemple en leur offrant de la formation continue ou des responsabilités croissantes », dit Stéphane Lesourd. En général plus fidèles auprès de leurs employeurs, les nouveaux arrivants ne profitent pas moins de ces mêmes avantages professionnels.

Une qualité de vie supérieure

La recherche d’une vie meilleure est bien souvent ce qui motive un nouvel arrivant à s’installer au Québec. Cette quête est aussi celle de la jeune génération de travailleurs : ceux-ci ne laisseront pas tout tomber pour déménager et finir par « faire du temps » au travail. Une bonne job, ce n’est pas tout !

« Cela demeure subjectif et personnel, mais les régions sont réputées pour offrir une excellente qualité de vie, notamment grâce à un accès plus facile à la nature et à un mode de vie moins stressant », dit Stéphane Lesourd. Ne pas avoir à affronter l'heure de pointe chaque jour, ou ne pas être étouffé par une hypothèque démesurée qui impose de toujours travailler davantage allégerait le quotidien… on ne s’en étonnera pas !

En quittant la grande ville, les nouveaux arrivants craignent toutefois de s’éloigner des services auxquels ils accordent énormément de valeur. Éric Quimper veille à les rassurer : « Écoles, hôpitaux, garderies… il ne manque rien en région. Dans certains cas, ces services sont d’ailleurs souvent plus accessibles. »

Une reconnaissance des acquis simplifiée

Problème propre aux nouveaux arrivants : voir ses diplômes durement acquis dans son pays d’origine boudés par les employeurs d’ici.

« En région, la reconnaissance des acquis se fait en général plus rapidement : on reconnaît les compétences sans sombrer dans d’interminables procédures. Les besoins sont trop criants ! » explique le chargé de projets chez PROMIS.

Ouvrir ses horizons et considérer les régions dans son plan de carrière peut a priori paraître étourdissant. C’est pourquoi des organismes comme PROMIS et PAJR offrent un précieux service de soutien et d’accompagnement, par région.

Et vous, où ferez-vous évoluer votre carrière ?

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.