Comment faire progresser les bons employés?
  • Partager l'article

07/2019

Comment faire progresser les bons employés?

« Les conseils de Chantal Teasdale, CRHA. »

L’industrie de la transformation alimentaire est au cœur de l’économie québécoise. Pourtant, les employeurs peinent à attirer une main-d’œuvre qualifiée et à faire progresser les employés à haut potentiel. Pour renverser la tendance, Chantal Teasdale, CRHA, livre quelques judicieux conseils.


Chantal Teasdale a œuvré pendant des années dans l’industrie de la transformation alimentaire en tant qu’experte en gestion des ressources humaines. Selon elle, la progression des employés performants dépend principalement de l’attractivité des employeurs et de la capacité de ces derniers à identifier et à former les « perles rares ».


Attirer le talent

Comment faire progresser les employés talentueux si on échoue à les attirer ? Chantal Teasdale invite les employeurs à faire preuve d’originalité. « Dire qu’en travaillant dans leur entreprise, les employés ambitieux pourront relever des défis, c’est tout sauf original, explique-t-elle. Il faut plutôt que les employeurs aillent chercher la main-d’œuvre potentielle là où elle se trouve, c’est-à-dire sur les bancs d’école, en vantant les points forts de l’industrie tels que sa stabilité, sa croissance et son omniprésence dans le quotidien des gens. Après tout, c’est grâce à elle que l’ensemble de la population peut se nourrir ! »


Identifier le talent

Outre leur attractivité, les employeurs doivent développer leur capacité à identifier les meilleurs candidats, soit ceux qui présentent des qualités propres à l’industrie. Parmi celles-ci, notons la compréhension de l’ensemble de la chaîne « alimentaire ». « Un employé qui saisit ce processus saisit également l’importance de l’assiduité, du travail d’équipe et du respect des règles de salubrité », explique Chantal Teasdale. Par ailleurs, les bons employés sont habituellement ouverts à acquérir de nouvelles compétences, que ce soit en retournant aux études ou en suivant une formation en entreprise.


Former le talent

Après avoir attiré et cerné la crème de la crème des employés, les employeurs gagnent à proposer un plan de développement de carrière personnalisé. « L’important est de présenter des objectifs précis, comme un poste en particulier, une formation payée dans une institution reconnue, ou encore, un stage en milieu de travail », précise Chantal Teasdale. Ainsi, un journalier motivé à apprendre de nouvelles connaissances pourra devenir opérateur d’équipements, voire superviseur s’il démontre du leadership et accepte d’aller chercher un diplôme en administration.


Vous souhaitez faire de votre entreprise un lieu attrayant et épanouissant pour les employés prometteurs ? Annoncez vos offres sur À Table ! Emplois.

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.