4 formations courtes en agroalimentaire pour un CV qui se démarque
  • Partager l'article

10/2019

4 formations courtes en agroalimentaire pour un CV qui se démarque

« Certaines formations spécialisées peuvent vous aider à améliorer vos compétences dans le domaine de la transformation alimentaire. »

Comment vous assurer que votre CV ressort du lot en période de recrutement? Certaines formations spécialisées peuvent vous aider à améliorer vos compétences dans le domaine de la transformation alimentaire et, ce faisant, à vous démarquer des autres candidats. Voici quatre exemples.

 

Les formations en lien direct avec la transformation alimentaire

Que vous recherchiez un emploi de manœuvre ou de superviseur, toutes les formations en lien direct avec la transformation alimentaire constitueront un avantage dans votre CV. On parle, par exemple, des cours spécifiques aux manœuvres ou de ceux portant sur les procédés de fabrication, l’étiquetage ou l’hygiène et la salubrité. «Dans un CV, toute formation touchant la transformation des aliments reçue chez un ancien employeur ou suivie dans une institution privée ou publique suscitera notre attention», confirme Denis Renaud, directeur, développement organisationnel et ressources humaines chez Olymel.

 

Les formations portant sur les programmes qualité

Le domaine de la transformation alimentaire est encadré par de nombreuses normes visant notamment l’innocuité des aliments, leur transformation et leur distribution. L’acquisition de connaissances poussées de ces systèmes de sécurité (HACCP, SQF, FSSC 22000, GFSI, etc.), de leur fonctionnement et de leur mise en place, facilement accessibles par le biais de la formation continue vous donnera une bonne longueur d’avance sur les autres candidats.

 

Les formations en santé et sécurité

Machinerie, matières dangereuses, mouvements répétitifs… Travailler dans l’industrie agroalimentaire peut comporter certains risques. Pour vous démarquer des autres candidats, pourquoi ne pas miser sur des formations en santé et sécurité ? En fonction de votre domaine d’expertise, il pourrait par exemple s’agir d’un cours sur la conduite de chariot élévateur ou sur le SIMDUT et les marchandises dangereuses. Si vous visez plutôt un poste de superviseur, optez pour une formation sur la prévention des troubles musculosquelettiques. Dans votre CV, pensez à préciser les thèmes abordés au cours de chaque formation. Comme l’explique Denis Renaud, les recruteurs pourront ainsi mieux identifier vos compétences en santé et sécurité.

 

Et pourquoi pas des formations misant sur le savoir-être ?

Selon Denis Renaud, le savoir-être semble être l’un des aspects généralement les plus sous-estimés chez les candidats du domaine de la transformation alimentaire. «Les employés travaillent souvent en équipe ou sur des chaînes de montage où l’espace de travail est exigu», explique-t-il. Dans ce contexte, même si elles ne sont pas en lien direct avec la transformation alimentaire, de courtes formations en gestion du stress, en gestion des émotions ou toutes autres formations en lien avec le travail d’équipe s’avéreront des atouts importants dans un CV.

 

Vous recherchez un emploi dans le domaine de la transformation alimentaire? Créez votre profil sur À table ! Emploi ! dès maintenant.

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.