L’immigration la solution pour assurer le développement économique des régions?
  • Partager l'article

08/2018

L’immigration la solution pour assurer le développement économique des régions?

Pallier la pénurie de main-d'œuvre qui afflige tout le Québec, c'est l'un des objectifs du nouveau Règlement sur l'immigration au Québec, qui est entré en vigueur jeudi.

«Nous, on croit que ça va aider les entreprises en région, surtout au niveau de la sélection des employés», a dit le directeur général d'AMH Canada, Denis Osmani.

Désormais, ce sont les compétences des demandeurs qui seront mises de l'avant. «Ça va vraiment nous permettre d'aller chercher avec les centres locaux d'emploi des questions plus précises. Ils vont avoir une banque de personnes, ils vont pouvoir nous envoyer des CV», a souligné M. Osmani.

«Ça va aider dans les deux sens, la société québécoise va profiter de leur expérience et de leur savoir-faire et les personnes immigrantes vont travailler dans leur domaine», a lancé la coordonnatrice de l'organisme Accueil et intégration Bas-Saint-Laurent, Mahnaz Fozi.

Le directeur général d'AMH Canada, une entreprise qui oeuvre entre autres dans le domaine de la soudure, emploie déjà de nombreux immigrants et il espère que ce nouveau règlement lui permettra de recruter des immigrants spécialisés plus rapidement.

«Si on peut avoir des employés plus rapidement, ça va nous permettre d'avoir une production plus soutenue aussi», a-t-il soutenu.

On craint toutefois que la reconnaissance des diplômes mette encore des bâtons dans les roues des immigrants. Bien que la demande soit grande dans le secteur industriel, Nicolas Maillet, maintenant machiniste chez AMH, a eu du mal à décrocher son premier emploi.

«Quand je suis arrivé ici, mes diplômes d'Europe n'étaient pas reconnus, alors ça a été très difficile de faire mes preuves», a-t-il lancé.

«Dans certains métiers, ils ont besoin d'être membres de l'ordre professionnel, donc là aussi, on doit faire une certaine réforme, une approche du côté du gouvernement», a expliqué Mme Fozi.

D'ici 2019, il y aura plus d'un demi-million d'emplois à pourvoir au Québec. L'immigration est l'une des solutions pour assurer le développement économique des régions.

Source 

VANESSA LIMOGES

Journal de Montréal

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.