Des innovations prometteuses
  • Partager l'article

11/2019

Des innovations prometteuses

« Voici ce qui bouge en novembre dans l'industrie agroalimentaire. »

Un capteur qui permet de sauver des ruches. Des expériences génomiques sur du yogourt. De la fausse viande fabriquée grâce au CO2… Nombre d’innovations ont attiré notre attention ces derniers temps. Regard sur quelques-unes des nouveautés les plus intrigantes (et intéressantes).


Nectar, vous connaissez ? Cette jeune pousse québécoise a mis la technologie au service des apiculteurs. Son capteur, actuellement en phase de tests auprès d’une quinzaine de mielleries de la province, enregistre une foule de données, notamment la température ou le niveau sonore, question de permettre aux apiculteurs de réagir au quart de tour dès qu’un problème survient, et ainsi, espère-t-on, de limiter les pertes.


Une autre entreprise d’ici, Yoplait Liberté Canada, travaille de concert avec le chercheur Steve Labrie et Génome Québec, afin « d’établir un processus fondé sur la génomique pour sélectionner des bactéries lactiques […] dotées d’une capacité intrinsèque à modifier la texture du lait fermenté grâce à la production d’exopolysaccharides ». En clair, il s’agit de trouver des cultures bactériennes comme solutions de rechange aux agents texturants, en particulier l’amidon et la gélatine, qu’on retrouve souvent dans les yogourts commerciaux.


Toujours dans l’industrie des produits laitiers, PepsiCo, par l’entremise de sa filiale Quaker, a déposé une demande de brevet visant la cofermentation d’un produit céréalier — l’avoine — et de lait de vache. Un projet à la croisée de deux tendances en pleine effervescence, à savoir les boissons à base d’avoine, et les aliments fermentés (kimchi, kéfir et autres kombucha).


Finalement, après tout le tapage médiatique autour de la viande dite « végétale » notamment préparée à partir de protéines de pois, difficile de passer sous silence cette innovation californienne : une viande synthétique produite à partir… d’air. Vous avez bien lu ! Air Protein transforme le CO2 en une sorte de poudre protéinée qui permet par la suite de produire des imitations de steak, de poulet, voire de thon. 


On n’arrête pas le progrès !


Des entreprises d’ici qui bougent

Lassonde avale Sun-Rype et deux entreprises américaines

Le producteur canadien de jus et de collations Sun-Rype, situé en Colombie-Britannique, est passé aux mains des Industries Lassonde. Deux compagnies affiliées basées dans l’État de Washington rejoindront aussi le groupe. « Cette transaction s’inscrit dans notre stratégie de croissance mesurée et constante et viendra renforcer notre compétitivité sur les marchés canadiens et américains », a affirmé la chef de la direction de Lassonde, Nathalie Lassonde, par communiqué.


Une deuxième usine pour Nutrition Fit Plus

Spécialisée dans le prêt-à-manger livré à domicile, l’entreprise québécoise Nutrition Fit Plus a tout récemment inauguré ses nouvelles installations sur l’île de Montréal, plus précisément à Dorval. L’espace de 30 000 pieds carrés s’ajoute à celui de l’usine de Saint-Hyacinthe et a permis la création de plus de 75 emplois.


Des honneurs pour quatre entreprises et leurs dirigeantes

Pour une 19e année, les Prix femmes d’affaires du Québec, décernés au début du mois de novembre, ont récompensé dix lauréates, dont quatre entrepreneures du monde de l’agroalimentaire : Mériane Labrie (Madame Labriski), Geneviève Gagnon (Fourmi bionique), Jessica Harnois et Brigitte Jalbert (Les Emballages Carrousel).


Groupe Legault voit grand

Alors qu’on prévoit une croissance annuelle de 6 % jusqu’en 2022 pour l’industrie de la nourriture pour animaux, Groupe Legault, derrière la marque Mondou, s’apprête à construire une nouvelle usine à Drummondville. Cette usine, dont l’ouverture est prévue d’ici un an et demi, aura la capacité de produire 25 000 tonnes de nourriture sèche par année, ce qui permettra à l’entreprise d’approvisionner quelque 200 nouveaux points de vente aux États-Unis, voire, à plus long terme, d’assurer une expansion vers l’Asie.

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.