COVID-19 : Un chapelet de mesures pour les travailleurs
  • Partager l'article

03/2020



COVID-19 : Un chapelet de mesures pour les travailleurs

« Les gouvernements fédéral et provincial n’ont pas attendu avant de proposer leurs mesures économiques d'urgence. »

L’inquiétude est palpable au sein des milieux de travail. Selon certaines estimations, le taux de chômage est appelé à doubler au Québec, passant de 4,5% à plus de 9%. Les gouvernements fédéral et provincial n’ont toutefois pas attendu d’en être là pour proposer tout un chapelet de mesures économiques d’urgence. Notre résumé.

Pratiquement personne n’a été oublié, ont analysé plusieurs économistes au lendemain des annonces de Justin Trudeau et de François Legault. Leur objectif? Aider les ménages — tous les ménages, même ceux qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi — à payer leur épicerie et leur loyer tout en empêchant que l’économie sombre dans une grave dépression.

Pour tous

Québec et Ottawa ont d’abord prévu de repousser la transmission des déclarations de revenus au 1er juin 2020. Ceux qui auraient une facture à payer au fisc auront ensuite jusqu’au 31 août pour s’en acquitter, les deux paliers de gouvernement ayant harmonisé leurs échéanciers. Évidemment, ceux qui prévoient un remboursement ont tout intérêt à produire leur déclaration le plus rapidement possible.

Pour les travailleurs mis à pied 

La majorité des travailleurs canadiens (87%, selon les données de 2018 de Statistique Canada) ont accumulé leurs 700 heures au cours des 52 dernières semaines, ce qui leur donnera droit à des prestations d’assurance-emploi équivalant à 55% de leur salaire brut jusqu’à un plafond de 573$ par semaine pendant 14 à 45 semaines s’ils sont mis à pied en raison de la crise.

Pour les autres travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui perdraient leur emploi ou travailleraient moins d’heures, incluant les travailleurs autonomes, le gouvernement fédéral a prévu une « allocation de soutien d’urgence » dont les détails seront divulgués plus tard.

Pour les travailleurs en quarantaine

S’ils doivent s’isoler et n’ont pas une assurance invalidité privée de courte durée, les employés admissibles à l’assurance-emploi ont droit à des prestations de maladie pour 14 semaines au maximum. Cette aide leur sera aussi accordée s’ils doivent s’occuper de leurs enfants privés d’école ou de garderie.

En outre, le fédéral a lancé une nouvelle Allocation de soins d’urgence pour les travailleurs autonomes et qui n’ont pas droit à l’assurance-emploi. Ceux qui y sont admissibles (les personnes en quarantaine parce qu’elles ont voyagé après le 12 mars, parce qu’elles sont atteintes de la COVID-19, parce qu’elles prennent soin d’un membre de leur famille malade ou encore qui doivent rester à la maison avec leurs enfants) auront droit à 900$ aux deux semaines pendant un maximum de 15 semaines.

À noter qu’aucun billet de médecin ne sera requis pour faire ces demandes et qu’il sera possible de remplir les formulaires en ligne à compter du mois d’avril.

À ces programmes fédéraux s’ajoute le Programme d’aide temporaire pour les travailleurs touchés par la COVID-19 (PATT), annoncé par le gouvernement québécois le 16 mars et qui s’arrimera de manière encore non déterminée avec les programmes fédéraux.

Pour les familles

Justin Trudeau a annoncé une bonification de l’Allocation canadienne pour enfants. En mai, les familles recevront ainsi un versement bonifié d’environ 300$ de plus par enfant.

Pour les personnes à faible revenu

Le montant annuel du crédit pour la taxe sur les produits et services (TPS) doublera pour 2019-2020. En moyenne, les personnes seules recevront 400$ de plus (600$ pour les couples).


Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.