Budget Girard: comment tirer profit des mesures pour les plus de 60 ans ?
  • Partager l'article

05/2019

Budget Girard: comment tirer profit des mesures pour les plus de 60 ans ?

« Qu'est-ce que les entreprises du secteur agroalimentaire doivent retenir du dernier budget du Québec? »

Le dernier budget provincial propose différentes mesures pour inciter les personnes de plus de 60 ans à rester en emploi. Comment les entreprises en transformation alimentaire peuvent-elles tirer profit de ces avantages fiscaux ?


Alors que le vieillissement de la population aggrave la pénurie de main-d’œuvre généralisée au Québec, le secteur de la transformation alimentaire est particulièrement touché. À la fin de l’année 2017, il manquait 2 395 personnes dans la fabrication d’aliments, selon un document du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Pour contrer cette pénurie, le gouvernement provincial a prévu, dans son plus récent budget, un montant de 1,7 milliard sur cinq ans. Parmi les différentes mesures, le ministre des Finances Éric Girard mise sur les travailleurs de plus de 60 ans.


Aides fiscales

Pour les inciter à rester en emploi, le crédit d’impôt « pour la prolongation de carrière » peut s’appliquer dès 60 ans, tout comme l’augmentation du palier d’imposition. Cette dernière mesure affectera 158 000 travailleurs dès 2019, selon le ministère des Finances.

Quant aux aides aux entreprises, seules les PME sont admissibles à une réduction de la charge sur la masse salariale des plus de 60 ans. 34 000 entreprises sont concernées par des réductions dans les cotisations au Fonds des services de santé, au Régime des rentes du Québec, au Régime québécois d’assurance parentale et à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Cette nouvelle est saluée par le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). « Pour nous, ce budget est une excellente nouvelle, car nos 550 membres sont tous des PME », se réjouit Jean-Patrick Laflamme, vice-président, affaires publiques et communication, du CTAQ.


Mémoire de l’entreprise

« Au-delà des bonifications financières, ces mesures aideront au maintien de la culture d’entreprise », détaille Jean-Patrick Laflamme. Pour lui, les travailleurs de plus de 60 ans ont une fidélité et un sentiment d’appartenance fort envers leur entreprise.

Un attachement précieux qu’il faut cultiver, car les travailleurs plus âgés sont la mémoire de l’entreprise. « Maintenir ces personnes en emploi, c’est permettre le transfert des savoirs entre les générations », soutient Jean-Patrick Laflamme.

Celui-ci est convaincu que ce budget provincial aidera à résorber la pénurie de main-d’œuvre du secteur. Même si les employeurs doivent adapter les conditions de travail aux travailleurs plus âgés, il est dans leur intérêt de les maintenir en emploi pour pourvoir des postes qui auraient été vacants.


Plus de flexibilité

Les aides gouvernementales faciliteront aussi l’allégement du nombre d’heures hebdomadaires. Si le gouvernement ne peut forcer les personnes âgées à rester en emploi, celles-ci sont nombreuses à vouloir travailler à temps partiel ou à souhaiter un poste moins « physique ». Ces adaptations s’opèrent selon les types d’employés. « Quelqu’un ayant seulement travaillé en usine n’ira pas travailler dans un bureau, dit Jean-Patrick Laflamme. Il sera redirigé pour être contremaître, par exemple. »

Il ajoute que, selon le budget de l’entreprise, beaucoup de choses sont déjà faites pour améliorer le bien-être des employés plus âgés en usine en réduisant le nombre d’heures de travail ou en offrant des mises à niveau pour s’adapter à l’automatisation. « L’idée est de rendre le travail dans les usines moins physiques, même si certains postes le sont forcément. Mais peu de personnes âgées occupent ces emplois-là », précise-t-il.


Pour annoncer vos offres d’emploi sur À table ! Emplois, c’est par ici !

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À table! Emplois utilise les fichiers témoins sur l’ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l’utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.